Pratiquer le vélo

Le cyclisme

Les muscles sollicités

 

sollicite tout particulièrement les cuisses et les mollets.                                

        

Les avantages

 

 -travail du cœur. Il se muscle et augmente sa force de contraction et par là même le débit du sang envoyé aux organes. D’autre part, la fréquence de battement du coeur ralentit en période de repos. Cette activité limite les risques d’infarctus.

-amplification des capacités respiratoires et diminution du temps de récupération à long terme.

-certains hypertendus qui persévèrent dans la pratique retrouvent une tension normale au repos.

-régression du phénomène de jambes lourdes (le pédalage augmente le retour veineux).

-recul de l’ostéoporose par la pratique du vélo (développement du capital osseux, à savoir l’augmentation de calcium dans les os).

-des maladies métaboliques (comme le cholestérol, le diabète, ...) enregistrent une baisse notable de leurs taux. Les traitements et régimes doivent néanmoins être maintenus.

-combat efficace contre les graisses avec une pratique régulière et endurante - une heure par jour. En surveillant son alimentation, on peut convertir en muscles les kilos de graisse.

Les inconvénients

 

-tendance à respirer uniquement avec le haut de la poitrine car ce sont les muscles du diaphragme qui sont sollicités. La forte tension alors subie par le bas du dos peut provoquer des douleurs lombaires.

Pratiquer d’autres activités sportives permet de contrebalancer les efforts inhérents à la pratique du cyclisme. Sont conseillés le squash, les mouvements d’haltérophilie ainsi qu’un travail des lombaires et des étirements de la colonne vers le haut.

 

Les contre-indications

 

-si vous êtes trop sédentaire, fumeur, avec des kilos superflus ou âgé de plus de 50 ans, il faut prêter une attention toute particulières à d’éventuelles douleurs articulaires affectant notamment genoux et hanches. L’arthrose peut en effet être un obstacle à la pratique du cyclisme. Un pédalage assidu peut se révéler catastrophique dans le cas d’articulations fragiles ou encore de tassement de vertèbres. La pratique du vélo est alors déconseillée.

-les hypertendus doivent impérativement obtenir le feu vert de leur médecin traitant pour aborder la pratique du vélo.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×